Avantages et inconvénients de passer par un courtier

L’achat d’un bien immobilier est un placement plutôt important, avec une somme conséquente, beaucoup choisissent alors de solliciter les services d’un courtier. Les particuliers font alors appel à ses services quand ils projettent de faire l’acquisition d’une maison ou d’un appartement, pour mille et une raison, même si d’autres en sont réticents.

Faire appel à un courtier, un bon réflexe

Un tel projet n’est pas à prendre à la légère, il suffit d’une mauvaise évaluation et il tombe à l’eau, ainsi, le mieux, comme vous cherchez dans ce côté sud-ouest, c’est de vous confier à un professionnel qui pourra vous aider à bien choisir les quartiers où habiter à Toulouse. Pour votre achat de bien immobilier, un courtier pourra vous faire gagner du temps en entamant les recherches de financements à votre place.

Il saura alors orienter ses recherches selon vos critères, mais également selon le budget dont vous disposez. C’est celui qui connaît parfaitement le marché de l’immobilier pour vous accompagner dans votre projet, mais c’est aussi un parfait négociateur, celui qui arrivera à vous avoir un taux de prêts intéressants auprès des organismes de financement et des établissements bancaires.

Quelques appréhensions d’ordre financier

Si le courtier semble être incontournable pour servir d’intermédiaire entre l’établissement de crédit et vous, quelques investisseurs privés ont toutefois du mal à vouloir couvrir les commissions de ce professionnel. En effet, l’honoraire qu’il doit percevoir se compose de plusieurs pourcentages que les établissements bancaires accordent, ainsi que des frais de courtage que l’acheteur doit lui payer. Seulement, il arrive que ces organismes financiers appliquent le taux de leur choix même si un plafond est stipulé par la législation, et cela impacte fortement à la rémunération de l’intermédiaire.

Informez-vous alors, avant de lui confier le côté « financement » de votre projet, sur sa rémunération pour ne pas vous induire en erreur. Il se pourrait aussi que le taux qu’il propose n’est pas celui qui est le plus bas, comme il travaille essentiellement avec les mêmes organismes financiers et les mêmes établissements banquiers. Ce risque est à prendre si vous envisagez de faire appel à ses services et de lui accorder votre confiance.

Improvisez et calculez !

Courtier ou non, vous êtes le premier responsable de votre projet, et, pour cela, vous devez avoir une certaine notion sur les questions financières de votre achat. Il est donc préférable de calculer la capacité d’emprunt avant de vous décider sur une acquisition de bien immobilier. Vous aurez ainsi le chiffre exact du salaire nécessaire pour une quelconque somme, et vous apprêtez à investir.

Ainsi, si vous avez une vue exacte pour un emprunt, faite le calcul auprès d’un simulateur afin de connaître votre capacité d’endettement et afin d’établir le « bon dossier ». Cet outil vous aidera à avoir un devis exact et de ne pas dépasser, ainsi, un taux de d’endettement de 33% de vos revenus qui sera validé par la législation en vigueur.

Laisser un commentaire