Conseils pour cultiver son jardin

Quand on veut peupler son environnement de plantes, avoir les mains vertes pour cultiver son jardin peut s’improviser. Certes, avoir des connaissances en horticulture est un atout, mais il suffit de suivre les quelques conseils, d’adopter les bonnes attitudes et de prendre les bons réflexes et votre petit coin vert sera meilleur. Ces instructions sont valables pour un petit potager comme pour un espace arboricole plus important.

Cultiver son jardin avec du compost 100% naturel

Quand on projette de cultiver son jardin, la première chose à faire et de préparer le terrain. Ainsi, comme ce geste est une participation à la préservation de l’environnement, il serait mieux de commencer dans ce sens en optant à faire son compost lequel les démarches sont simples et tout à fait accessibles. Cet acte citoyen est très préconisé afin de préserver l’environnement et la technique « zéro déchet » permet de recycler les déchets organiques ménagers et réduire ainsi les effets polluants.

Moins dangereuse que les produits chimiques, l’urée organique enrichit mieux le sol et cette technique permet de favoriser la biodiversité. La culture faite avec cette qualité de sol assure la préservation de la planète, mais aussi la qualité des plantes ainsi cultivées. Moins onéreux, beaucoup plus riche, l’engrais issu d’un compostage est meilleur pour la fertilité du sol.

Entretenez votre culture !

Quand on cultive, il y a toujours ces « populations » qui grandissent avec vos plantes, les mauvaises herbes sont celles qui poussent beaucoup et prolifèrent très vite, profitant de la fertilité de vos terres. Si certains choisissent la solution facile avec des pesticides qui permettent de s’en débarrasser, mais qui sont si dangereux et pour l’environnement et pour la biodiversité, le mieux est d’opter pour un désherbant naturel qui se confectionne très bien avec des produits facilement accessibles chez vous.

On sait que cette année, l’interdiction des produits chimiques sur la culture doit être effective, ainsi, il serait mieux d’adopter le désherbant naturel pour se débarrasser de ces végétations envahissantes sans porter préjudice ni au sol ni à vos cultures. Pointé du doigt pour être cancérigène, prouvé pour léser la biodiversité, entre autres le menace sur les abeilles et la pollinisation, jugé néfaste pour les micro-organismes présents dans le sol, le pesticide est à bannir de la culture.

Choisissez des espèces « mellifères »

Le secret pour cultiver son jardin réside surtout dans le choix de la plante, ainsi que la semence. Vous pourrez opter pour des pépinières que vous pourrez acheter chez un horticulteur ou un arboriculteur, mais dernièrement, afin de « peupler » votre jardin de plantes utiles, réputées pour être des mellifères qui entre dans la campagne de pérennisation des abeilles, et de la préservation de la biodiversité par la suite, ce mouvement est lancé par les apiculteurs, initié par un éleveur d’abeilles qui a perdu ses colonies. Une association envoie des graines pour sauver les abeilles afin que tout le monde puisse participer à un reboisement de l’environ de trèfles, soigneusement choisi pour être facile à planter et à entretenir.

Parmi les plantes qui offrent de la bonne pollinisation et de bonnes provisions pour les butineuses, le trèfle blanc dispose toutes les qualités d’une plante mellifère. En France, cette plante se décline en 30 variétés, dont la taille les différencie. Vous pourrez alors choisir parmi ces trois espèces, à savoir les trèfles blancs nains, les trèfles blancs intermédiaires et les trèfles blancs ladino ou géants, selon la grandeur de l’espace dans lequel vous voulez le planter. Très appréciée des abeilles, cette plante offre une longue floraison qui commence au mois d’avril pour continuer jusqu’au mois de septembre, une aubaine pour les apiculteurs.

Laisser un commentaire