Doit-on choisir un harnais plutôt qu’une laisse pour un chiot ?

Vous venez d’adopter un petit chiot pour faire plaisir à vos enfants, mais vous ne savez pas quel est le support idéal pour le sortir et le promener ? Dans les parcs, dans les rues ou pendant qu’il fasse ses besoins, la législation veut que votre boule de poils soit attaché, seulement, vous hésitez entre les deux dispositifs que vous voyez sur les rayons : harnais ou collier à laisse ?

Le chiot, quel est l’équipement parfait pour ses promenades ?

Une petite boule de poil est censée vous apporter de la joie, il sera le compagnon de toute la famille, ainsi, il est essentiel de le mettre à son aise sans le traiter comme un…objet. Pour pouvoir l’emmener dans des endroits différents, ceux, bien sûr, qui lui seront autorisés, il est obligatoire de lui mettre une laisse. Avant d’en choisir une, vous devez savoir la différence entre un collier et un harnais.

Ainsi, sachez qu’un collier est un dispositif qui se pose autour du cou du chien avec lequel ce dernier subit souvent une sorte d’étranglement à chaque fois que vous tirez la laisse. Des coups pourraient alors s’avérer démesurés et pourront provoquer un étouffement ou des blessures sur le cou de la bête. Il a été prouvé également que la pression intra-oculaire du chien pourrait s’augmenter avec l’étirement du collier.

Pour ce qui est du harnais, comme le dispositif répartit les pressions sur tout le corps du chien, essentiellement sur le thorax de la bête, les coups ne se focalisent pas sur le cou. Bien positionné, les coups sont mieux répartis pour que le chien soit plus confortable et moins serré.

À chaque mission son dispositif

Certes, qu’il s’agisse d’un collier à laisse ou d’un harnais, ces dispositifs ont fait leurs preuves dans l’éducation d’un chien. En effet, un collier est un procédé adapté au dressage du chien afin de l’enseigner, ou à le corriger quand il s’adonne à des gestes agressifs ou à des agissements démesurés. Ce dispositif est plutôt utilisé dans le cadre d’une correction.

Le harnais, par contre, est un équipement idéal pour les sorties, quand vous promenez votre chien. Pour mettre en confiance votre boule de poils pendant les balades en étant sûr que les coups et pressions portés sur son corps soient amortis quand vous tirez sur sa laisse, ce dispositif est meilleur.

Inculquez-lui les bonnes manières !

Vous ne devrez pas attendre que votre chiot grandisse pour l’éduquer, vous devez lui inculquer, dès son jeune âge, les principes de base de dressage. Certes, il y a des dresseurs qui ont les expériences pour cela, mais vous devez, vous aussi, participer à son éducation. Notez que ces petits compagnons sont doués de sens, il ne doit pas être alors ni manipulé ni sentir une certaine contrainte de votre part. Il est conseillé de l’éduquer avec une certaine délicatesse, sans trop de pression, et le mieux est de le dresser avec le principe de « récompense ».

Sachez qu’à chaque race, à chaque âge et à chaque physique leurs exercices, des séances courtes et régulières, des apprentissages adaptés à chaque chien, et surtout, observez une certaine progression dans vos exercices, ne brûlez pas les étapes en lui faisant faire des pratiques trop ardues, procédez par étapes. Vous devez alors lui offrir un environnement qui lui est adapté pour faciliter son éducation, et son alimentation et les soins doivent être aussi adaptés à ses besoins.

Laisser un commentaire